Choisir un inspecteur qualifié a beau être une démarche déterminante pour les nouveaux propriétaires de maison, ce n’est pas aussi facile qu’on pourrait le croire.

Par Jennifer Goldberg

L’inspection de la maison est l’un des investissements les plus importants à faire dans votre nouvelle maison. Toutefois, trouver un inspecteur qualifié nécessite quelques recherches. « N’importe qui peut s’improviser inspecteur d’habitations, il suffit d’avoir une carte de visite », déplore Gene Meandro, maître inspecteur et président de Lighthouse Home Inspections, à Toronto. « Il n’existe pas de réelle qualification pour les inspecteurs d’habitations ». Donc, si vous voulez vous assurer de faire affaire avec un professionnel et non avec un amateur, suivez les conseils de M. Meandro.

Demandez des recommandations

Puisqu’il n’existe aucune reconnaissance professionnelle ni permis pour devenir inspecteur d’habitations, vous devriez miser sur les commentaires élogieux des gens que vous connaissez pour en dénicher un bon. Demandez à votre agent immobilier, vos amis, votre famille et votre réseau social de vous recommander des noms, puis consultez des sites Web comme homestars.com, qui fournissent des critiques d’utilisateurs sur les services domiciliaires offerts dans votre région.

Demandez une entrevue

La personnalité entre indéniablement en ligne de compte lors de l’embauche d’un inspecteur d’habitations. Un professionnel patient et expérimenté peut vous aider à prendre une décision éclairée quant à l’achat de votre future maison. Il est donc primordial de trouver quelqu’un avec qui vous avez des atomes crochus. « Il est plutôt rare que les gens nous demandent un entrevue, mais ce serait vraiment une bonne idée », affirme M. Meandro. Bavardez quelques minutes au téléphone avec l’inspecteur afin de déterminer s’il est digne de confiance pour vous indiquer les avantages et les inconvénients d’une propriété.

Renseignez-vous au sujet des assurances

Embauchez un inspecteur d’habitations assuré contre les erreurs et omissions. Dans la plupart des provinces, cette assurance n’est pas obligatoire, donc certains inspecteurs d’habitations professionnels qualifiés risquent de ne pas l’avoir. Cependant, selon M. Meandro, « ceux qui sont assurés sont souvent des experts plus expérimentés. Il est difficile de contracter une assurance pour inspection de maison, à moins d’avoir de l’expérience dans le domaine. »

Présentez-vous à l’inspection

Si l’inspecteur ne vous invite pas à observer le processus d’inspection, vous devriez vous inquiéter. « Malgré que certains le fasse, il est inacceptable qu’un inspecteur vous demande de l’attendre dans la cuisine jusqu’à la fin de l’inspection », déclare M. Meandro. « Informer les gens sur leur nouvelle maison constitue la majeure partie de notre travail. Insistez pour le suivre pendant l’inspection et posez beaucoup de questions au sujet des problèmes éventuels et demandez ce qui doit être fait pour y remédier. »

Misez sur un professionnel

Votre beau-frère est entrepreneur en construction? Il est probablement bien placé pour exécuter des rénovations exemplaires, mais il n’est pas nécessairement la personne qu’il vous faut pour l’inspection de votre maison. « Un inspecteur d’habitations doit connaître les rudiments de pratiquement tout ce qui a trait à une maison », affirme M. Meandro. « L’entrepreneur ne possède pas toujours les bons outils pour détecter l’humidité ou tester le système électrique. » Assurez-vous d’embaucher un inspecteur qui compte plusieurs années d’expérience à son actif.

Lecture connexe :

Leçons d’un acheteur d’une première maison

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété