Ces conseils de spécialiste vous aideront à rendre votre habitation plus écologique

Par Jane L. Thompson, Toronto Star

Catherine Rust, de la firme torontoise Butterfly Effect Consulting, qui se spécialise dans les produits d’habitation écologiques, offre ces conseils pour rendre votre maison plus respectueuse de l’environnement :

Scellez votre habitation

Une évaluation de l’efficacité énergétique de votre habitation permet de peser le pour et le contre de l’application de scellant contre les fuites et vous aide à décider où investir. En l’absence de cette évaluation, optez pour un produit de calfeutrage à faible teneur en COV (composé organique volatil) pour boucher les fuites.

Système de chauffage à haut rendement

S’il est temps de remplacer votre appareil de chauffage, recherchez un modèle affichant un taux de rendement d’au moins 97 pour cent et fonctionnant sur un courant continu. S’il est équipé d’un moteur à commutation électronique, vous aurez droit à une remise dans le cadre d’un programme provincial.

Toilette à débit d’eau restreint

Les toilettes utilisent 30 pour cent de l’eau d’une habitation. Une ancienne toilette consommera 12 litres d’eau par chasse. Pour réduire la consommation d’eau, Mme Rust conseille de remplacer les toilettes. Ses meilleures trouvailles : une Caroma à double chasse à débit de 3, 4,5 ou 6 litres et le modèle Proficiency de Water Matrix à débit de 3 litres. On peut aussi tout simplement installer un coupe-volume pour réduire la consommation à 6 litres par chasse.

Pommes de douche à débit réduit

La douche moyenne requiert 9 litres d’eau par minute et la personne moyenne y passe 8 minutes. Mme Rust recommande la pomme de douche à débit réduit Delta H2Okinect Technology. Elle fonctionne tout comme une douche ordinaire à grosses gouttes, mais n’utilise que 6 litres d’eau par minute.

Systèmes d’eaux grises

Une excellente façon d’alimenter vos toilettes en eau consiste à réutiliser les eaux grises provenant des douches et des laveuses. Mais, comme le fait remarquer Mme Rust, les conduites nécessaires au système d’utilisation des eaux usées ne peuvent être installées que lors d’un dégarnissage ou d’un ajout à la construction.

genworth_homeownership_postimage_housegreen

Peinture à faible teneur en COV

Selon Mme Rust, si vous pensez écolo, évitez de peindre, faites-le moins souvent, ou encore, adoptez la peinture recyclée de Rona : Rona Eco. Sinon, procurez-vous une peinture de la gamme à teneur zéro en COV Natura de Benjamin Moore ou de Homestead House.

Autres options de terrasses

Pourquoi ne pas choisir du plastique ou du bois recyclé de Trex, ou encore le composite BamDeck de Cali Bamboo, qui contient 30 p. 100 de fibres de bambou recyclées et 70 p. 100 de matières plastiques recyclées.

Systèmes de chauffage et de refroidissement géothermiques

Les tubes enfouis utilisent la température relativement constante du système souterrain pour chauffer et refroidir l’habitation. Leur mise en place coûte plus cher en milieu urbain (tubes verticaux de 15 mètres) qu’en région rurale (tubes horizontaux enfouis à 1,8 mètre) et leur coût initial est élevé, allant de 9 000 $ à 12 000 $. Cependant, ils ont une durée utile prévue de 50 ans.

Fenêtres en fibre de verre et à verre énergétique

Les fenêtres sont le dernier élément à modifier sur le plan de l’efficacité énergétique, mais elles peuvent rehausser l’attrait de la maison, reconnaît Mme Rust. Elle accorde sa préférence à la gamme de fenêtres en fibre de verre à verre énergétique en raison de l’expansion simultanée de ces matériaux. Si vous n’avez pas les moyens de remplacer vos fenêtres, Mme Rust suggère de recourir à de lourds rideaux et au calfeutrage.

Publié d’abord dans le  Toronto Star le 12 avril  2011.

Lecture connexe:

10 façons de réduire le volume de vos déchets

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété