Comment préparer votre maison et votre terrain au temps froid

Reporter/Byline: Bryan Baeumler, correspondant spécial à la section « New in Homes and Condos » du Toronto Star

Les nuits deviendront bientôt plus fraîches et les journées nettement plus courtes. Les enfants vont retourner à l’école et les feuillages commenceront à arborer leurs coloris spectaculaires. Mais avant que ce soit le cas, il y a divers travaux à faire autour de la maison.

Si la saison de la vie au grand air est terminée, rangez le mobilier de jardin et tout matériel dont vous n’aurez pas besoin. Purgez les tuyaux d’arrosage et fermez le robinet d’arrosage de l’intérieur, laissant le robinet extérieur ouvert pour vous assurer qu’il ne gèlera pas au cours de l’hiver.

Faites le grand ménage de l’automne. Comme le temps est encore assez doux pour laisser les fenêtres ouvertes, donnez un shampooing aux tapis et nettoyez la maison. Si vous prévoyez peindre ou procéder à de petites rénovations qui soulèveront la poussière, c’est le temps de le faire. Puisque la qualité de l’air intérieur est pire en hiver, c’est l’occasion de faire un lavage en profondeur pour mieux respirer.

C’est un bon moment pour aménager le paysage. Les racines du gazon et des arbres s’enfoncent en prévision du grand sommeil, alors c’est maintenant le temps de semer et de fertiliser. Émondez les arbres et les arbustes pour dégager la maison et coupez les grosses branches qui pourraient se rompre sous le poids de la neige et causer des dommages coûteux. Assurez-vous que le nivellement des sols éloignera l’excès d’eau des fondations. En prévision du dégel printanier, c’est une étape importante qui évitera des dommages onéreux aux fondations et au sous-sol.

fall, autumn, home, maintenance, tips

Le printemps et l’automne sont les époques parfaites pour faire un tour au grenier. Assurez-vous qu’aucun animal ne s’y est installé et Examinez l’isolation. Vérifiez que les soffites ne sont pas obstrués et que l’air circule librement dans le grenier afin d’éviter les digues de glace. Des digues de glace se forment lorsque l’air chaud humide provenant de la maison fait fondre la glace et la neige du toit et que l’eau ainsi produite coule et gèle à nouveau sur les zones non chauffées (soffites) du toit. Il en résulte que l’eau s’accumule sous les bardeaux, les endommageant et attaquant la charpente de toiture.

À l’approche du temps froid, nous avons tendance à nous enfermer et à remonter le chauffage. Il est prudent de demander à un professionnel des CVCA de désactiver le climatiseur et de vérifier l’appareil de chauffage pour s’assurer que tout fonctionne bien. Vous veillerez à changer tous les filtres à air et à nettoyer la poussière et les débris accumulés dans les conduits.

Les fenêtres demeureront probablement fermées de six à sept mois durant la saison froide, ce qui fait que la qualité de l’air en souffrira, à moins que vous n’ayez un ventilateur-récupérateur de chaleur et des filtres à air secondaires dans votre système. Si vous avez un humidificateur incorporé à votre système, veillez à le nettoyer et à procéder à un essai. L’humidité doit être de 40 % en hiver, un taux qui réduit la condensation sur les vitres et les autres surfaces froides et qui favorise la santé.

Si vous avez un foyer (surtout un foyer au bois), inspectez le registre de tirage et assurez-vous qu’il est bien scellé pour bloquer la déperdition de chaleur quand il n’est pas utilisé. Faites inspecter et nettoyer au besoin la cheminée par un professionnel, afin d’éviter l’accumulation de créosote qui constitue un risque d’incendie.

Publié d’abord dans le Toronto Star le 24 septembre 2011

Article connexe :

Comment préparer votre jardin à l’automne

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété