Conseils pour organiser votre bureau à domicile

Par John Goddard , Toronto Star

Lorsqu’il s’agit de ranger son bureau et d’organiser ses tiroirs, les gens se divisent en quatre catégories, explique une spécialiste du rangement de Toronto.

« Ce n’est pas la peine de solliciter les conseils d’un professionnel du rangement, dit Isolde O Neill, qui offre ses services à des entreprises et des propriétaires résidentiels. Les gens n’appliqueront pas la solution qu’on leur propose si elle ne correspond pas à leur façon de fonctionner. »

Elle a identifié quatre personnalités principales. Déterminez votre catégorie ci-dessous et suivez les conseils d’Isolde pour gagner du temps lors de vos tâches ménagères :

L’« étaleur » : Souvent doué d’une intelligence supérieure, il a la tête pleine d’idées (artiste, professeur).

L’« étaleur » éparpille ses affaires dans tous les sens : dans les tiroirs, sous les meubles, il y en a partout! Et lorsqu’il range, il se contente de tout mettre en tas dans un coin, ce qui crée encore plus de désordre.

Conseil :

« Il adopte des systèmes, mais il est incapable de les créer, dit Isolde. Il faut répéter sans cesse : ‘’C’est là qu’on range les livres. C’est là qu’on range les crayons. Prends l’habitude de les remettre à leur place quand tu as fini avec.‘’ »

Le « casanier » : Il aime personnaliser son espace de travail.

Sous couvert de rendre son espace de travail plus accueillant, le « casanier » peut saboter une atmosphère propice au travail. Photos, vêtements, nourriture, photos de vacances, dessins des enfants sont autant de sources de distraction.

Conseil :

Limitez la décoration de votre bureau. Avec un cadre numérique, vous pourrez afficher des centaines de photos de famille, d’animaux de compagnie et de dessins de vos enfants dans un seul et même endroit.

home-office clutter

Le « classeur » : Se trouve au milieu de piles de boîtes de documents.

Efficaces, productifs et agréables, les gens de cette catégorie ont un seul défaut : ils sont résistants au changement.

« Ils ont un système efficace qui leur convient », dit Isolde. Mais sont-ils figés dans l’ère pré-numérique?

Conseil :

Éliminez : Avez-vous vraiment besoin de conserver tous vos reçus depuis 1987?

L’« entasseur » : Un champion du multitâche.

Méfiants à l’égard des systèmes et craignant toujours de jeter quoi que ce soit, les entasseurs empilent un tas de choses sur leur bureau, par terre, sur le rebord des fenêtres – sur toute surface plane où leurs affaires sont visibles et à portée de main.

Conseil :

Créez un dossier spécial pour les travaux prioritaires à l’avant du tiroir le plus proche. Classez tous les autres documents dans des bacs étiquetés « travaux en cours » et « à classer ». N’attendez pas que la pile dans le deuxième bac dépasse 5 centimètres de hauteur pour commencer à ranger les documents dans des classeurs.

« Les entasseurs ne fonctionnent pas par ordre alphabétique mais par ordre chronologique, explique Isolde O Neill. Vous devez réinventer les systèmes de classement et il y a un million de façons de s’y prendre. »

Regardez cette vidéo avec les conseils d’Isolde O Neill pour vous aider à ranger le reste de la maison.

Première publication dans le Toronto Star le 12 mars 2012.

Lecture connexe :

Les dix meilleurs moyens de réduire le volume de vos déchets

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété