Choisir les rénovations à entreprendre avant l’arrivée de l’hiver

Reporter/Byline: Brendan Charters pour le Toronto Star

À l’approche du froid, votre famille passera de plus en plus de temps à l’intérieur. Par conséquent, vous planifiez peut-être des rénovations qui adapteront votre maison à vos besoins changeants. Cependant, lorsque les budgets sont serrés, il n’est pas toujours facile de décider entre l’installation de planchers chauffants et de nouveaux comptoirs de cuisine.

Lorsque vous soupesez vos options de rénovations, il faut prioriser la valeur que vous accordez à chaque projet afin de maximiser vos ressources.

La valeur peut prendre plusieurs formes, chacune particulière aux désirs d’une personne. Une mise à jour résidentielle sert à changer soit la fonction, soit l’aspect actuel de la maison, selon les besoins et les préférences de ses occupants. La première étape est de réussir à déterminer quelles sont vos priorités. Bien qu’au début, cela puisse sembler n’être qu’une simple liste de souhaits, on s’aperçoit souvent que les désirs initiaux ne sont pas nécessairement ce qu’il y a de mieux pour la famille, ni pour la maison. Ce cheminement peut réorienter la liste vers de nouvelles « valeurs ».

Voici quatre catégories de valeurs qui vous aideront à déterminer les rénovations qui comptent le plus pour vous :

La valeur de revente :

Il s’agit de la question la plus souvent soulevée et elle vient toujours à l’esprit en premier. L’importance de cette catégorie se mesure par le temps que vous comptez habiter votre maison. Vous devriez y songer sérieusement si la réponse est cinq ans ou moins. Elle perd par contre de son importance si vous prévoyez rester plus de dix ans, étant donné que les tendances de l’immobilier changent rapidement. Les rénovations trahissent aussi leur âge et tout ce qui a plus de dix ans nécessitera sûrement au moins une petite mise à jour du nouvel acheteur.

La valeur de satisfaction :

À quel point désirez-vous ou requérez-vous ces changements? Attendez-vous un quatrième enfant dans une maison à deux chambres? Si oui, un rajout est assez primordial. De même, la serre urbaine au troisième étage n’ajoutera pas des millions de dollars au prix de revente future, mais si elle constitue un rêve de retraite qui vous apportera des années de bonheur, il ne faut pas en négliger la valeur.

La valeur de la santé et du confort :

Étant donné tous les nouveaux produits sur le marché de nos jours, il vaut mieux rechercher l’effet sur la santé de différents produits que vous songez installer dans votre maison. Autant que possible, tenez-vous en aux matériaux naturels : ils sont toujours meilleurs à long terme. Chaque maison fonctionne comme un système et chaque changement à l’enveloppe de l’immeuble et à son système de CVC aura en effet sur le confort et la santé à long terme de ses occupants. On recommande de mener des recherches sur le radon, la gestion de l’air et de l’humidité, la valeur « R » et le dégagement gazeux, ou au moins d’en discuter avant chaque rénovation réussie.

choosing_between_renovations
La valeur sociale :

De quelle manière votre maison consomme-t-elle de l’énergie, si elle en consomme? De quelle manière la rénovation tient-elle compte de l’impact environnemental en matière de création de déchets, de récupération et de gestion de nouvelles ressources? Comment s’harmonise-t-elle à ses alentours? Voici d’importantes questions à se poser.

Vous devriez peut-être considérer appeler un professionnel au début pour partir le projet du bon pied.

Publié d’abord dans le Toronto Star le 19 octobre 2012.

Article connexe :

Cinq rénovations résidentielles payantes

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété