Acheter une maison au Canada est plus facile que vous ne le croyez!

VISIONNER LA VIDÉO : Des astuces pour accéder à la propriété destinées aux nouveaux arrivants

Explorer le marché immobilier d’un nouveau pays peut paraître accablant et peut pousser de nouveaux Canadiens à présumer que l’accession à la propriété dans ce pays est hors de portée. Mais avec un peu de planification et des conseils judicieux, elle peut être parfaitement accessible, même avec une mise de fonds de seulement cinq pour cent.

Daniel Natareno, un agent en hypothèques pour Mortgage Intelligence, une maison de courtage canadienne, offre des conseils aux nouveaux arrivants qui envisagent d’acheter une maison au Canada.

Le plus grand défi qui se pose aux nouveaux arrivants au Canada qui cherchent à accéder à la propriété provient d’un manque de connaissance du processus. Les nouveaux arrivants se fient souvent aux renseignements reçus de leur famille et de leurs amis vivant ici depuis un certain temps, mais ces conseils peuvent être erronés, sans importance ou dépassés.

Les immigrants s’imaginent habituellement que leur statut entraîne des frais additionnels. Dans les faits, les frais d’achat d’une maison pour les nouveaux arrivants au Canada ne diffèrent pas sensiblement de ceux des résidents permanents.

Comme tous les autres acheteurs de maison, les nouveaux arrivants au Canada doivent payer des frais juridiques, des débours, des droits de cession immobilière, des frais d’évaluation et des frais de titre de propriété à l’achat d’une maison. Pour ce qui est de la mise de fonds exigée, les nouveaux arrivants admissibles peuvent acheter une maison avec une mise de fonds d’à peine cinq pour cent.

What New Canadians Need to Know About Homeownership

Pour être admissibles à une hypothèque, les nouveaux arrivants au Canada ont besoin d’épargnes suffisantes et d’une preuve d’emploi stable. Ils devront aussi produire l’un des deux documents suivants :

  • un rapport de solvabilité international satisfaisant
    OU
  • 12 mois d’antécédents de compte bancaire avec une institution financière du Canada prouvant le paiement satisfaisant du loyer (ou une lettre d’un propriétaire) et 12 mois de relevés de facturation de services publics démontrant leur paiement correct.

Si l’emprunteur est incapable de répondre à l’une ou à l’autre de ces exigences, il peut être en mesure de faire l’achat moyennant une mise de fonds plus importante.

Il existe plusieurs outils pouvant aider les nouveaux arrivants au Canada à atteindre leur objectif d’accession à la propriété. Le Programme Nouveaux arrivants au Canada de Genworth Canada aide les résidants admissibles (ayant déménagé au Canada dans les cinq années précédentes) à acheter une maison avec une mise de fonds d’à peine cinq pour cent. Les nouveaux arrivants au Canada peuvent aussi être admissibles au Crédit d’impôt pour l’achat d’une première habitation du gouvernement fédéral.

Pour tirer le meilleur parti de toute aide ou de tout avantage disponible, il est important pour tous les nouveaux arrivants au Canada de comprendre ce qui est requis.

« Je crois vraiment que le défi le plus important est le manque de connaissance des documents requis pour être admissibles à une hypothèque dans le cadre des programmes disponibles aux nouveaux arrivants, explique Daniel Natareno. Comme tout le monde, ils doivent chercher à obtenir une préautorisation pour une hypothèque et en comprendre les exigences afin de savoir s’ils sont admissibles à une hypothèque. Les programmes pour nouveaux arrivants au Canada comportent des directives bien précises. Voilà pourquoi il importe de consulter un professionnel de l’hypothèque expérimenté qui connait bien ces programmes, surtout qu’il n’y a habituellement pas d’exceptions aux règles et que certaines sont facilement mal interprétées. »

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété