Tirez parti de ces conseils pour améliorer votre crédit sans couper vos cartes

Par Katharine Robertson, Toronto Star

Une mauvaise cote de solvabilité vous empêche-t-elle d’obtenir une approbation pour un prêt hypothécaire?

Ne vous empressez pas de couper vos cartes de crédit. Selon les experts, démontrer que vous pouvez vous servir de cartes de crédit de façon responsable est l’un des moyens d’améliorer votre cote.

« C’est un peu comme le fait que le meilleur moyen d’obtenir un emploi est de déjà occuper un emploi », explique Douglas Hoyes, syndic de faillite autorisé et fondateur de Hoyes, Michalos & Associates. « Je ne veux pas vous embaucher si vous ne l’êtes pas au préalable, mais si vous occupez un emploi, alors je sais que vous êtes un bon candidat, car quelqu’un a déjà pris cette décision. »

Cependant avant de porter d’autres achats à votre carte, Hoyes conseille que vous obteniez d’abord une copie de votre rapport de solvabilité. Pour environ 50 $, les agences d’évaluation du crédit Equifax et TransUnion Canada vous transmettront votre rapport instantanément en ligne. Par contre, si vous pouvez patienter, c’est gratuit par la poste.

Les agences d’évaluation du crédit consignent des données sur bien plus d’aspects de votre vie que vous pourriez le penser : que ce soit un prêt, une facture ou même le nombre de déménagements, toutes ces données sont entrées dans une formule compliquée qui crée votre cote de solvabilité. Cette cote reflète dans quelle mesure vous êtes fiable sur le plan financier.

Heather Battison, directrice principale chargée de l’éducation des consommateurs à TransUnion, affirme qu’il est assez facile de déterminer ce qui fait baisser votre cote. Ce pourrait être une facture non payée, auquel cas il est important de rembourser toute dette existante aussi rapidement que possible. Ce pourrait être également le fait d’avoir trop de cartes de crédit, auquel cas il est aussi important d’éliminer le superflu. Une fois la question réglée, toutefois, c’est le temps de commencer à accumuler la preuve de fiabilité à nouveau.

Si vous n’êtes pas en mesure d’obtenir une carte de crédit, envisagez de vous procurer une carte « sécurisée », à ne pas confondre avec les cartes de crédit prépayées comme celles offertes à des institutions financières comme MoneyMart, affirme-t-elle. Avec une carte sécurisée, les clients ne pouvant obtenir une carte de crédit conventionnelle en raison de leurs antécédents ou leur cote de crédit font un dépôt correspondant à leur limite de crédit, en guise de garantie.

gnw_bad_credit_fr

Évidemment, il importe de régler votre solde en entier chaque mois pour montrer clairement que vous êtes fiable quand il s’agit de vous prêter de l’argent. Cheryl Longo, première vice-présidente, produits de cartes CIBC, signale qu’afin de gérer ces versements, c’est une bonne idée de n’utiliser qu’une petite partie de la limite de crédit. Les avertissements bancaires en ligne peuvent aussi aider un client à gérer ses versements et mieux encore, les paiements par virement automatique vont simplement débiter l’argent directement de votre compte, à temps, chaque mois.

Mme Longo assure qu’avant trois mois, les utilisateurs d’une carte sécurisée commenceront à remarquer une amélioration de leur cote de solvabilité. Mais ne perdez pas patience si cela prend du temps.

« Il s’agit d’une amélioration graduelle au fil du temps », note M. Hoyes. « C’est un peu comme perdre du poids. Il s’agit de perdre une livre à la fois et, chaque jour, on observe une petite amélioration. »

Première publication dans le Toronto Star le 25 octobre 2012.

Article similaire:

Quatre raisons qui mènent un budget à l’échec

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété