Les frais de clôture pour l’achat d’une maison peuvent s’accumuler. Voici ce qu’il faut épargner.

Par Robb Engen, Toronto Star

On recommande souvent aux acheteurs de maison de mettre de côté de un à trois pour cent du prix d’achat de leur maison pour couvrir les frais de clôture. Ces frais sont expliqués durant le processus d’achat d’une maison, mais il est utile de poser des questions afin de bien comprendre comment ces frais peuvent affecter le budget.

Frais juridiques : Il faut prévoir en moyenne de 600 $ à 900 $ de frais juridiques et de 200 $ à 400 $ de plus pour les déboursements qui comprennent l’enregistrement du prêt hypothécaire, la préparation du certificat de taxe et la recherche de titre de la propriété. Il se peut que vous ayez aussi à défrayer la poste, la télécopie et la photocopie.

Comparez les prix : Certains cabinets d’avocats se spécialisent dans les décaissements hypothécaires et ils offrent des tarifs réduits. Demandez à votre banque ou à votre courtier hypothécaire quel cabinet d’avocats il vous recommande, puis appelez au moins trois autres avocats pour obtenir leurs devis. Quelques appels téléphoniques peuvent vous faire économiser des centaines de dollars.

Rajustement de l’impôt foncier : Si vous achetez une maison, les propriétaires précédents ont versé de l’impôt foncier à la municipalité. À la clôture, vous devrez leur rembourser les impôts payés d’avance.

How much to save for closing cost

Date de rajustements des intérêts : Selon la date choisie par votre prêteur pour les rajustements des intérêts (la date d’entrée en vigueur de votre prêt hypothécaire), vous pourriez devoir payer des intérêts cumulés à partir de la date de clôture, jusqu’à la date de rajustements des intérêts. Le montant maximal équivaudra à un mois d’intérêt au taux du prêt hypothécaire.

Première publication dans le Toronto Star le 5 mars 2012.

Article similaire:

10 moyens faciles d’économiser

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété