Conseils d’expert pour rembourser plus rapidement votre prêt hypothécaire

Par Ryan Starr, Toronto Star

Nous avons consulté des spécialistes hypothécaires pour obtenir des conseils pouvant aider les lecteurs à se libérer plus vite de leur prêt hypothécaire.

Établissez d’abord un budget.

Il existe plusieurs stratégies pour aider les propriétaires de maison à rembourser plus rapidement leur prêt hypothécaire, et elles reviennent toutes à rassembler plus d’argent.

Vous devriez d’abord déterminer si votre budget dispose de la marge de manœuvre nécessaire pour investir plus d’argent dans votre prêt hypothécaire.

« Assurez-vous d’avoir un portefeuille équilibré », affirme Sean Vanzante, spécialiste hypothécaire à la nationale du Canada. « Il faut que vous vous prépariez à un avenir financier prospère, en mettant de l’argent de côté pour votre retraite et l’éducation de vos enfants. »

Accélérez vos paiements.

Si votre budget vous le permet, envisagez de modifier votre plan de versements.

Par exemple, si vous optez pour un échéancier de paiements accélérés toutes les deux semaines et effectuez des versements tous les 14 jours au lieu de deux fois par mois, vous aurez fait l’équivalent de 26 paiements d’ici la fin de l’année.

« Des versements moins élevés mais plus fréquents réduisent les frais d’intérêt et vous permettent de rembourser plus vite votre hypothèque », selon Farhaneh Haque, directeur de hypothécaires TD Canada Trust. « De plus, si vous coordonnez vos versements à votre paie, vous ne vous en rendrez même pas compte. »

be mortgage-free faster
Augmentez vos versements mensuels.

La majorité des institutions financières permettent aux propriétaires de maison d’effectuer des versements hypothécaires additionnels en plus de leurs versements mensuels réguliers.

Selon le prêteur, un propriétaire de maison peut avoir la possibilité de verser de 10 à 100 pour cent de son versement hypothécaire et que cet argent soit appliqué directement au capital, et non aux intérêts.

Faites un paiement forfaitaire.

Disons que vous recevez une prime au travail ou un héritage. Si vous allouez une partie de ce gain inattendu à votre hypothèque, vous risquez de voir une bonne différence.

Selon M. Vanzante, bon nombre de prêteurs laissent les clients verser un paiement forfaitaire correspondant soit à 10 à 20 pour cent du prêt hypothécaire d’origine, soit au solde restant. Le montant total peut être payé en un seul ou plusieurs versements.

(Remarque : Le montant forfaitaire doit être plus élevé que le mondant additionnel que vous avez le droit de verser en plus de vos paiements toutes les deux semaines.)

Réduisez votre amortissement.

« Au début de la durée du prêt hypothécaire, le rapport entre le capital et les intérêts penche fortement vers les intérêts, » explique M. Haque.

« En choisissant une période d’amortissement plus courte, vous faites légèrement pencher la balance, de façon à ce qu’une plus grande partie de votre paiement serve à rembourser votre capital. »

Les stratégies expliquées ci-dessus (paiements accélérés, paiements additionnels et montants forfaitaires) peuvent efficacement réduire votre période d’amortissement tout en assurant que vous conservez une marge de manoeuvre financière.

Vous pouvez également aimer

1
  • Vous devriez surveiller votre santé financière avec la même rigueur que celle avec laquelle vous suivez un régime alimentaire sain et pratiquez régulièrement de l'exercice. Voici comment solidifier votre santé financière...

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété