Vous croulez sous les dettes? Suivez un plan pour les rembourser.

Par Shelley White, Toronto Star

À la fin de ses études au Collège Sheridan de Toronto, Eddie Kadic a reçu un beau diplôme en marketing. Cependant, il avait aussi 9 000 $ de dettes de cartes de crédit et de prêt étudiant.

« Lorsque le solde des dettes ne baisse pas parce qu’on ne fait que les paiements minimaux pendant des années, on commence à se demander comment on fera pour s’acheter une maison ou obtenir du financement pour une voiture un jour », dit M. Kadic.

« Cela m’a fait paniquer un peu », dit-il.

Avec le revenu d’un nouvel emploi à temps plein et beaucoup d’autodiscipline, M. Kadic a remboursé ses dettes en un an et demi (et décrit le processus dans son blogue FinanceFox.ca). Il commence maintenant à épargner en vue de la retraite.

Pouvez-vous faire comme M. Kadic et faire disparaître votre montagne de dettes? Voici dix façons de prendre les choses en mains :

1. Évaluez votre situation

La première étape de la réduction des dettes consiste à examiner vos dettes de façon réaliste, explique Laurie Campbell, présidente-directrice générale de Credit Canada Debt Solutions, un organisme à but non lucratif de service d’orientation à l’égard du crédit établi à Toronto. Déterminez ce que vous devez, quels sont les taux d’intérêt et quelles sont les modalités de remboursement afin de savoir exactement où vous en êtes.

« Bien des gens se présentent à notre agence et n’ont même pas ouvert l’enveloppe de leurs factures, affirme Mme Campbell. Lorsque le conseiller en crédit les informe du montant total de leur dette, ils tombent presque de leur chaise. Ils n’ont aucune idée. »

2. Fixez des objectifs

« Avant de mettre en œuvre un plan de remboursement des dettes rigoureux, dit Mme Campbell, prenez le temps de définir vos objectifs financiers à court, à moyen et à long terme. »

« Vous voudrez peut-être rembourser toutes vos dettes en un an, puis acheter une voiture dans deux ans et une maison dans trois ans, dit-elle. Sans objectif clair, vous n’avez aucune raison de tout rembourser. »

3. Établissez un budget familial

Une fois que savez combien vous devez, il faut calculer toutes vos dépenses mensuelles, explique Victor Fong, de Fong and Partners Bankruptcy Trustees, à Toronto. Dressez un budget familial indiquant vos frais de subsistance de base, par exemple votre prêt hypothécaire, les services publics et la nourriture, puis soustrayez le total de votre revenu mensuel.

« Voyez ensuite combien il vous reste pour rembourser vos dettes de cartes de crédit », dit M. Fong.

4. Limitez vos dépenses

« Jetez un coup d’œil aux dépenses superflues et essayez d’apporter des petits changements pour accélérer le remboursement de vos dettes, dit Mme Campbell. Cela ne veut pas dire que vous devez compter chaque sou, mais vous pouvez peut-être vous passer du dîner au restaurant si vous n’en avez pas les moyens », explique-t-elle.

Monsieur Kadic s’est lui-même accordé un budget de dîner strict de 20 $ par semaine, a profité du café gratuit au bureau et a utilisé sa petite monnaie à bon escient. « Chaque fois que j’allais à l’épicerie ou rapportais une caisse de bière vide au magasin, je mettais la monnaie dans un pot, puis je l’échangeais contre des billets, raconte-t-il. J’appliquais cet argent directement au remboursement de mes dettes. »

10 steps to paying down debt
5. Rangez vos cartes de crédit

« Puisque ce sont vos cartes de crédit qui vous ont mis dans le pétrin, dit M. Fong, vous devez cesser de vous en servir. Cela veut dire couper ou déchiqueter vos cartes, sauf une, peut-être, en cas d’urgence, dit-il. Parce que si vous avez une carte de crédit et que vous êtes impulsif, c’est vraiment tentant de l’utiliser. »

6. Apprenez à dire non

« Il est facile de faire un budget. Le respecter est une autre affaire », dit M. Kadic. Pendant qu’il remboursait ses dettes, il a décidé de ne pas magasiner pendant 127 jours. « Il faut dire non souvent. Il faut tenir parole, parce qu’on peut facilement recommencer (à dépenser). »

« Il est important de se rappeler que cette frugalité ne durera pas toujours, affirme M. Kadic, et que vous pourrez délier un peu les cordons de la bourse quand vos dettes seront remboursées. »

7. Accélérez le remboursement de vos dettes

Monsieur Fong suggère de vous attaquer d’abord aux dettes sur lesquelles le taux d’intérêt est le plus élevé, parce que ce sont celles qui coûtent le plus cher. Cependant, selon Mme Campbell, vous pouvez commencer par payer une petite dette si vous avez besoin d’une « victoire rapide » pour vous motiver. Cette stratégie s’est avérée efficace pour M. Kadic.

« Une de mes cartes de crédit avait un solde de 1 800 $ et je me suis dit que je me concentrerais sur celle-là. Bien sûr, je vais verser le paiement minimal exigé par les autres cartes tous les mois pour ne pas nuire à mes antécédents en matière de crédit, mais je vais vite rembourser cette carte », raconte-t-il.

8. Trouvez des sources de revenu supplémentaires

« Afin de rembourser vos dettes le plus vite possible, vous pourriez songer à d’autres sources de revenu, dit M. Fong. Voyez si vous pouvez vous défaire de certains de vos biens. Si quelqu’un a une belle collection de timbres ou de cartes de baseball à laquelle il n’a rien ajouté depuis quelques années, pourquoi ne pas la vendre? » dit-il. Vous pourriez également obtenir un second emploi.

Madame Campbell prévient toutefois que le retrait de fonds d’un REER pour rembourser des dettes peut avoir des conséquences négatives. « Vous pourriez remplacer vos dettes de cartes de crédit par d’autres dettes, parce qu’à la fin de l’année, vous aurez de l’impôt à payer », explique-t-elle.

9. Consolidez vos dettes

« Vous pouvez réduire vos paiements en demandant une marge de crédit ou un prêt à la banque afin de consolider toutes vos dettes en une seule à taux d’intérêt inférieur », dit M. Fong.

« Si quelqu’un a des dettes de cartes de crédit de 10 000 $ à 20 % d’intérêt et peut rembourser ces dettes en contractant un prêt à 5 %, c’est logique », dit-il.

« Ce qu’il faut retenir, c’est que vous devez absolument vous assurer de ne pas utiliser ces cartes de crédit après avoir obtenu un prêt ou une marge de crédit, dit Mme Campbell. Le paiement exigé par la marge de crédit semble peu élevé et les gens peuvent avoir l’impression d’avoir repris le contrôle, alors ils recommencent à utiliser leurs cartes de crédit, dit-elle. C’est comme un alcoolique qui se dit qu’un verre ne lui fera pas de mal. »

10. Demandez de l’aide

« Si vous croyez avoir trop de dettes pour vous en sortir seul, vous pouvez obtenir de l’aide, dit Mme Campbell. Un service d’orientation à l’égard du crédit sans but lucratif peut vous aider à fixer des objectifs et à dresser un budget, et vous proposer des stratégies de gestion financière, trucs que votre banque ou votre planificateur financier vous donnent rarement », dit-elle.

« Un conseiller en crédit peut préparer un plan de gestion des dettes pour vous, ce qui veut dire communiquer avec vos créanciers et leur demander de réduire le taux d’intérêt que vous payez, explique M. Fong. Lorsque vous avez un plan de gestion des dettes, vous disposez d’un délai de 60 mois pour rembourser », dit-il.

Première publication dans le Toronto Star lle 25 octobre 2012.

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété