On ne parle pas de discussions sur l’oreiller. Parler de questions financières et de l’avenir peut être une conversation intime

Par Alison Griffiths, Toronto Star

L’argent est un sujet à discuter dans l’intimité. Même s’il est facile pour les couples de parler de ce qu’ils aimeraient acheter ou le tournant que prendrait leur vie s’ils gagnaient à la loterie, la question des dépenses quotidiennes l’est beaucoup moins.

Avant de déterminer en détail qui payera quoi, il faut observer la situation dans son ensemble. Je vous présente six étapes pouvant aider à définir chaque personne d’un point de vue financier afin d’élaborer les grandes lignes d’une planification à court, à moyen et à long terme.

1. Qui êtes-vous?

C’est le moment de se livrer à de véritables confessions. Parlez du rapport que chacun entretient avec l’argent, de ce qui vous inquiète et de vos forces et vos faiblesses. Pour être franche, beaucoup de personnes ont du mal à s’auto-évaluer lorsqu’il est question d’argent, mais lorsque vous commencez à approfondir le sujet en équipe, les aspects de votre personnalité sur le plan financier que vous ignorez, que vous évitez ou auxquels vous n’avez simplement jamais pensé, feront surface.

2. Que possédez-vous et que devez-vous?

De nombreux couples entrent dans une relation ou même se marient sans avoir la moindre idée des biens et des dettes de leur partenaire. Découvrir un ancien prêt étudiant ou des arriérés de paiement importants juste au moment où vous négociez un prêt hypothécaire pour acheter votre première maison ensemble n’a rien pour aider un couple.

Dressez la liste de toutes les dettes incluant les prêts, les cartes de crédit et tout ce vous devez à votre famille ou vos amis. Détaillez ensuite les biens incluant tous les comptes de banque, les comptes de placement ainsi que tout ce que vous possédez en objets d’art, en bijoux et en voitures de collection. N’oubliez pas d’inclure les régimes de retraite et l’ensemble des avantages sociaux de l’emploi occupé.

3. Partagez vos rapports de solvabilité.

Si vous ne vous êtes jamais penché sur votre rapport et ne connaissez pas votre cote de crédit, c’est le moment de remédier à cette omission. Par-dessus tout, vous pourriez y découvrir des comptes fermés ou des dettes abandonnées qui sont toujours indiqués comme actifs. Vous pourrez alors corriger l’erreur auprès du bureau de crédit.

money topics for couples

L’autre avantage est que si un des partenaires a des piètres antécédents en matière de crédit, l’autre personne peut aider à élaborer un plan visant à l’améliorer pour l’avenir. Bien sûr, il ne faut pas exprimer sa stupéfaction trop ouvertement concernant les dettes de l’autre ou porter des jugements sur des erreurs idiotes que l’autre a commises, comme cet appartement en multipropriété que votre bien-aimé a acheté après avoir bu trop de téquila.

4. Qu’est-ce que le flux de trésorerie?

Je suis toujours surprise de découvrir que des couples ne connaissent pas le revenu brut de l’autre, et certainement pas le revenu disponible à la fin du mois. Mettez sur papier le revenu après impôt mensuel et tous les frais mensuels. N’oubliez pas les paiements annuels ou semestriels, comme l’assurance. Cet exercice vous permettra de progresser en créant un budget pour le couple, ce qui est un moyen bien plus efficace de gérer son argent plutôt que d’essayer de combiner deux budgets individuels.

5. Déterminez le rôle de chacun.

Un des aspects les plus difficiles de la vie de couple, surtout pour les personnes qui ont été célibataires pendant longtemps, est de décider comment gérer des finances conjointes. La façon dont vous diviserez les dépenses importe peu. L’essentiel est d’avoir une discussion, de s’entendre et de respecter cette entente jusqu’à ce que vous décidiez ensemble d’en faire autrement. Certains couples mettent tout en commun, d’autres gardent leur propre argent et partagent les frais.

6. Rêve.

Nous en avons tous et il est très probable que les visions que vous avez en tête coûtent de l’argent. Que vous rêviez d’être un parent au foyer, de faire le tour du monde à vélo, de reprendre les études, de créer une entreprise, de vivre dans une ferme ou de prendre votre retraite à 45 ans, mettez toutes les chances de votre côté pour réaliser ces rêves. Plein de merveilleuses choses peuvent ressortir de cet exercice comme, entre autres, découvrir que l’amour de votre vie partage ces choses avec vous.

Et même si ce n’est pas le cas, vos rêves et objectifs devraient constituer la base d’un plan financier commun.

Article associé :

Requérez-vous une entente de cohabitation?

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété