Protégez vos actifs grâce à la bonne assurance. Vous protégez non seulement votre maison et son contenu, mais aussi votre avenir financier et votre niveau de vie. Voici trois types d’assurances auxquels les propriétaires devraient songer.

ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE

Bon nombre de Canadiens achètent leur première maison avec une mise de fonds de moins de 20 %. Ces transactions, qu’on appelle des prêts hypothécaires à proportion élevée, requièrent légalement une assurance prêt hypothécaire. La prime sur le total de votre prêt varie de 0,6 % à 3,35 % environ, selon le pourcentage prêt/valeur (en général, plus la mise de fonds est élevée par rapport au coût de la maison, moins la prime d’assurance prêt hypothécaire sera élevée). Les prêteurs paient la prime et vous la transfèrent. Vous pouvez la rembourser en un montant forfaitaire ou l’ajouter à votre hypothèque pour la rembourser en paiements mensuels. Obtenez plus de détails sur l’assurance prêt hypothécaire de Genworth Canada auprès de votre prêteur.

Il vous la faut si : Vous avez acheté votre maison avec une mise de fonds de moins de 20 %.

N’y repensez plus si : Vous n’avez pas de prêt hypothécaire à proportion élevée.

ASSURANCE POUR PROPRIÉTAIRES DE MAISON et de COPROPRIÉTÉ

L’assurance pour propriétaires de maison couvre votre propriété et son contenu contre le feu, les dégâts d’eau, le vol et autres dommages. Elle couvre aussi les frais de réparation, de remplacement et certains autres coûts s’il vous fallait déménager temporairement à cause de ces dommages ou réparations. Elle vous protège aussi si quelqu’un se blesse sur votre propriété. Si vous êtes tenu responsable, l’assurance habitation défraiera les dommages et intérêts. L’assurance pour propriétaires de copropriétés est un produit semblable, adapté aux aspects particuliers de la copropriété (comme les salles communes et les services). Le degré de couverture que vous choisissez et les ajouts optionnels détermineront le coût de votre prime.

Il vous la faut si : Vous êtes propriétaire d’une maison ou d’une copropriété (ou d’un chalet).

N’y repensez plus si : Vous n’êtes pas propriétaire.

ASSURANCE LOCATAIRE

De nombreux acheteurs d’une première maison aident à financer leur achat en incluant un logement locatif. Si c’est ce que vous comptez faire, ajoutez une clause au bail stipulant que les locataires doivent acheter une assurance locataire (qu’on appelle aussi assurance mobilière). Elle protège le contenu de leur logement en cas d’entrée par effraction, mais surtout, en ce qui vous concerne, elle couvre leur responsabilité en cas de dommage à la propriété causé par leur négligence (p. ex. un incendie déclenché par une poêle oubliée sur la cuisinière, une inondation causée par un bain qui déborde). Sans assurance, les locataires devront payer les frais de remboursement de leur poche et vous courez le risque que ceux-ci ne puissent pas défrayer ces coûts.

Il vous la faut si : Vous avez des locataires (énoncez dans le bail que c’est obligatoire). Quant aux lecteurs locataires qui économisent pour acheter leur première maison : assurez-vous d’être assuré, afin qu’un accident n’anéantisse pas votre bas de laine!

N’y repensez plus si : Vous n’avez pas de locataires et que vous n’êtes pas vous-même locataire.

Sur le blogue :

Les questions fondamentales à poser lors de l’achat d’une maison

Réalisez plus tôt votre rêve d'accession à la propriété